Vous êtes ici

Identifiez l'élément manquant dans la nutrition de votre culture

Dans notre précédent blog nous avons mis en évidence ce que vous devriez rechercher en premier lieu pour éviter les carences dans la nutrition de vos cultures.

Dans cet article, vous obtenez un aperçu des symptômes associés à la carence d'un élément nutritionnel spécifique. Nous les listons pour vous afin que vous sachiez comment rééquilibrer votre culture.

Reconnaissez les symptômes particuliers des nutriments essentiels ci-dessous.

 

Azote

  • Jaunissement général, du tissu foliaire et des nervures. Les feuilles les plus anciennes deviennent jaunes, entraînant rapidement un jaunissement général.
  • Au début, pas de nécrose ni de déformation des feuilles ou des tiges.
  • La carence en azote : en particulier sur les sols sablonneux plus légers, après des pluies excessives entraînant un lessivage intense et en cas de fertilisation azotée limitée.

Les sols à faible teneur en matière organique sont également plus sensibles à cette carence.

  • Retard de croissance général
  • En cas de fertilisation azotée limitée, des effets spéciaux apparaissent parfois sur le terrain. Ceux-ci résultent d'une répartition inégale de la fertilisation azotée: les rangées qui se chevauchent présentent moins de défauts car elles ont reçu une dose plus élevée de fertilisation azotée.
  • Dans la culture du maïs, un symptôme très spécifique apparaît : la formation d'un triangle jaune au sommet de la feuille. Les feuilles restent vertes à la base.

stikstofgebrek.jpg

Phosphore

  • Le symptôme le plus caractéristique de la carence en phosphore est sans aucun doute une décoloration rouge  pourpre des feuilles les plus anciennes, généralement aussi des nervures.
  • Généralement il n’y a pas de nécrose, sauf en cas de carences élevées.
  • Principalement au printemps, par temps froid, en raison de températures basses, l'activité des racines est encore limitée.
  • Une carence en phosphore est également souvent observée chez les jeunes plantes avec un système racinaire faible.
  • Retard général de croissance
  • Mauvais développement des racines
  • Petites plantes
  • La carence en phosphore est plus commune sur les sols argileux lourds, surtout si le pH est élevé.

Fosforgebrek.jpg

Soufre

  • Jaunissement général du tissu foliaire et des nervures, généralement d’abord des parties les plus jeunes de la plante, puis de la plante entière
  • En premier lieu, aucune nécrose ni déformation des feuilles ou des tiges, ne peut être observée.
  • Particulièrement sur les sols sablonneux plus légers. Le soufre est rapidement emporté par les précipitations excessives.
  • Ralentissement général de la croissance.
  • Ne confondez pas cette carence avec une carence en azote; les symptômes sont souvent les mêmes. La carence en azote est plus fréquente. Dans tous les cas, vérifiez si vos engrais contiennent ou non une forme de soufre.
  • Les carences de soufre sont moins fréquentes, mais se produisent de plus en plus car les précipitations apportent moins de soufre. Les carburants «plus propres» garantissent moins d'émissions de soufre. En conséquence, il y a également moins d'approvisionnement en soufre via les précipitations.

 

Potassium

  • Le symptôme le plus manifeste d'une carence en potassium est la nécrose du bord des feuilles sur les feuilles les plus anciennes.
  • Il peut être accompagné de jaunissement. Ce jaunissement commencera également aux bords des feuilles les plus anciennes, puis il évoluera vers le centre de la feuille et finalement vous remarquerez  la nécrose typique du bord des feuilles.
  • Parfois, le bord de la feuille reste épargné et la nécrose ne commence pas sur le bord mais sur la partie interne de la feuille entre les nervures.
  • Une carence en potassium affecte la qualité du fruit. Les fruits se colorent moins bien et sont plus petits.
  • Sur les vignes et les raisins de table, vous reconnaissez les symptômes mentionnés, mais il existe également des symptômes typiques par cépage :
  • Cépages blancs: aspect bronze / métallique sur les feuilles les plus anciennes avant l'apparition de la nécrose.
  • Cépages rouges: rougeur à partir du bord, qui s’étend vers l’intérieur, avant l’apparition de la nécrose.
  • La carence en potassium est plus fréquente après une grosse récolte de fruits.

Kaliumgebrek.jpg

Calcium

  • Les points de croissance se déforment et meurent sans aucun symptôme visible sur les feuilles les plus anciennes.
  • La partie supérieure de la tige et du bouton floral peut se plier.
  • Feuilles petites et déformées au sommet
  • Feuilles vertes anormalement foncées
  • Chute prématurée des fleurs et des fruits
  • Si la plante recommence à repousser après une période de manque, les feuilles qui étaient en retard de croissance montrent souvent une déformation , un dessèchement ou un bord blanc. Ce symptôme est connu sous le nom de nécrose marginale des feuilles qui est courante dans la culture de la laitue et de la fraise.
  • Brunissement de l’intérieur d’une pomme, autour du point de croissance, comme chez le céleri
  • Les fruits peuvent également présenter des symptômes typiques tels que Bitter- pit sur la pomme ou la pourriture apicale sur les poivrons et les tomates.
  • En général, vous remarquerez une mauvaise conservation.
  • Les carences coïncident souvent avec des conditions météorologiques qui interrompent et rendent plus difficile l’absorption du calcium. Des conditions météorologiques froides et humides réduisent l'évapo-transpiration de la plante et, de ce fait, réduisent l'absorption de calcium.

Calciumgebrek.jpg

Magnésium

  • Jaunissement du tissu foliaire. Les nervures restent vertes.
  • Avec les dicotylédones, une bande autour des nervures principales reste également verte. Ceci est très typique pour une carence en magnésium. Parfois, le jaunissement évolue vers le centre de la feuille.

Parfois le bord de la feuille reste vert et le tissu foliaire ne jaunit que sur la partie interne de la feuille.

Ce jaunissement se produit d’abord sur les feuilles les plus anciennes.

  • Avec des monocotylédones (céréales), il s'agit également du jaunissement entre les nervures. Comme ces feuilles sont plus fines, il n’y a pas de bord vert autour des nervures.
  • Sur toutes les plantes, ce jaunissement évolue assez rapidement vers une nécrose apparaissant aux endroits où le premier jaunissement s'est produit.
  • Dans le cas des céréales, le jaunissement évolue également rapidement vers une nécrose entre les nervures qui restent vertes. Cette nécrose se développe également d'abord du bord vers le centre de la feuille (à ne pas confondre avec la carence en manganèse sur les céréales: ici la nécrose se développe beaucoup moins vite)
  • chute prématurée des feuilles atteintes
  • Parfois, la décoloration peut être brunâtre plutôt que jaune
  • Présent principalement sur des sols sablonneux légers, surtout après des pluies abondantes, car l'effet Gibbs-Donnan favorise l'absorption de potassium par le sol. En conséquence, la plante absorbe moins de magnésium.

magnesiumgebrek.jpg

Bore

  • Un manque de bore affecte le point de croissance. Parfois, ce dernier meurt complètement et les pousses latérales commencent à se développer, créant ainsi un effet de balai » de sorcière »
  • Les points de croissance affectés ont des entre-noeuds plus courts et sont généralement beaucoup plus épais, avec des feuilles petites et déformées au sommet.
  • Nanisme général dû au raccourcissement des entre-nœuds.
  • On peut souvent voir des fissures sur les tiges.
  • Mauvaise floraison, les fleurs sont plus petites et déformées.
  • Fertilité médiocre, réduisant le nombre de graines dans les fruits.
  • Les fruits sont souvent déformés et peuvent également présenter des fissures ou des taches.
  • La nécrose est possible sur les feuilles les plus anciennes.
  • Décoloration interne (brune) et formation de liège dans les fruits et les tiges, ou formation de tiges creuses
  • Betterave à sucre: la pourriture sèche du cœur appelée cœur noir : le point de croissance pourrit complètement. Cela crée une cavité au sommet de la betterave.

Boorgebrek.jpg

Molybdène

  • Le molybdène est responsable de l’élaboration de l'azote dans la plante. Par conséquent, de nombreux symptômes d'un manque de molybdène et d'azote se ressemblent.

La plante n'utilise pas et n’élabore pas l’azote sans molybdène. C'est notamment le cas des légumineuses qui nécessitent un supplément de molybdène pour fixer l'azote de l'air.

  • Plantes plus petites, de couleur vert pâle. La décoloration peut évoluer en jaunissement d’abord sur les bords, puis entre les nervures principales.
  • En outre, il existe également des symptômes typiques d'un manque de molybdène chez les crucifères et les cucurbitacées:
  • Le tissu foliaire disparaît presque complètement et il ne reste que la nervure principale de la feuille avec de petits morceaux de feuille. Cette nervure principale est généralement aussi frisée. (symptôme Queue de fouet sur chou fleur)
  • Les feuilles restent plus petites et prennent parfois la forme d'une cuillère: bord frisé et nervure principale incurvée.

molybdeengebrek.jpg

Cuivre

  • Les symptômes d’un manque de cuivre sont mieux connus pour les céréales, car ils sont les plus sensibles à cette carence.
  • Décoloration blanche au sommet des feuilles les plus jeunes. Celles-ci se présentent comme un tire-bouchon. Nécrose possible à un stade ultérieur.
  • Les plus jeunes feuilles ont des difficultés à se déployer.
  • Les épis sortent difficilement de la gaine foliaire et contiennent peu de graines: épis vides ou blancs
  • Dans le cas du maïs, les feuilles les plus jeunes se fanent et restent attachées les unes aux autres pour former une boucle.
  • Les plus jeunes feuilles s'enroulent et se fanent. Nécrose des plus jeunes feuilles. Les points de croissance et les bords des plus jeunes feuilles meurent.
  • Bien que les feuilles les plus anciennes ne soient pas affectées, les feuilles les plus jeunes sont parfois bleu-vert foncé ou gris-vert.

kopergebrek.jpg

Fer

  • Le manque de fer ou chlorose ferrique est peut-être la carence la plus connue.
  • Le jaunissement commence clairement avec les feuilles les plus jeunes et les plus récemment formées, tandis que les feuilles les plus anciennes restent initialement vertes.
  • Le jaunissement apparaît d’abord entre les nervures. Ces nervures restent vertes tandis que le tissu foliaire est jaune.

Dans le cas de carences plus fortes, cette distinction n'est pas toujours claire et les feuilles les plus jeunes sont presque complètement jaunes immédiatement.

  • Le jaunissement évolue assez rapidement : des feuilles les plus jeunes vers les feuilles complètement développées jusqu’aux plus anciennes feuilles.
  • À un stade ultime, la nécrose commence habituellement sur le bord de la feuille, puis se développe sur toute la feuille. Finalement les feuilles tombent.
  • Pour les vignes et les arbres fruitiers, nous voyons parfois des branches plus touchées que d'autres qui sont même plus vertes.

Ijzergebrek.jpg

Manganèse

  • Une carence en manganèse ressemble parfois à la carence en fer: chlorose entre les nervures avec un réseau clairement vert sur les feuilles.
  • La différence principale avec le manque de fer est que les premiers symptômes n'apparaissent pas spécifiquement sur les feuilles les plus jeunes, mais parfois sur les feuilles complètement développées.
  • Cette carence laisse toujours un réseau prononcé de nervures vertes. Parfois beaucoup plus clair qu'avec la carence en fer. Cela ressemble vraiment à une mosaïque de taches jaunâtres ou vert clair.
  • Les symptômes se développent également moins rapidement vers le jaunissement complet et la nécrose.
  • Il y a parfois confusion avec une carence en magnésium.
  • En cas de manque de manganèse, les nervures ressemblent à des lignes vertes très fines.

En cas de carence en magnésium, on remarque une bande verte beaucoup plus large autour des nervures et les nervures les plus fines deviennent également jaunes.

  • Vous pouvez observer également des motifs très spécifiques sur le terrain. Comment est-ce possible ? Le manganèse est mieux disponible dans des conditions réductrices telles que :
    • Par exemple, sous les traces des roues des tracteurs : le sol y est plus compact
    • ou dans des endroits où de l'eau est accumulée : à ces endroits, il est possible que la carence soit moins prononcée et que la culture se montre plus verte
  • Dans la culture de pommes de terre, nous observons des symptômes très typiques d’une carence en manganèse:
  • De petits points noirs nécrotiques apparaissent sur les jeunes feuilles , développées complètement.
  • Ces feuilles sont généralement d'un vert légèrement plus clair.

mangaangebrek.jpg

Zinc

  • Vous pouvez reconnaître un manque de zinc provoquant du nanisme en raison d'entre-nœuds raccourcis.
  • Feuilles petites, plus fines et plus étroites au sommet des branches ou chez les jeunes pousses.

Ces petites feuilles ne sont pas vraiment déformées, elles sont seulement plus fine (little leaf symptom)

  • Formation de nombreuses petites feuilles en rosette qui restent proches les unes des autres en raison de la taille plus courte des entre-nœuds (rosetting)

Ces feuilles vont du vert clair au jaune.

  • Chez les arbres fruitiers et autres arbustes, nous voyons souvent une position foliaire typique: des branches avec beaucoup de feuilles relativement proches les unes des autres, et au-dessous un bout de tige sans feuilles; puis encore plus bas une position foliaire à nouveau normale sur la même tige.
  • Chez le maïs, nous voyons d’abord et avant tout des plantes naines (avec des feuilles qui restent proches les unes des autres) et des deux côtés de la nervure principale, en particulier sur les feuilles les plus jeunes, se développent deux larges bandes typiques allant du vert pâle au blanc (recouvrant soit les nervures, soit le tissu foliaire). Les bords de ces feuilles restent plus verts.
  • Dans le cas des agrumes, les symptômes des feuilles plus petites et des entre-nœuds plus courts présentent également des symptômes de taches jaunes , qui laissent les nervures principales vertes. Le motif est un peu inégal et asymétrique.

zinkgebrek.jpg