Agriculture écologique et biologique

Vous êtes ici

Pourquoi l’agriculture BIO a-t-elle de l’avenir ?

Etiez-vous au courant que le chiffre d’affaires des produits BIO augmente plus vite que la superficie?  Voilà une opportunité pour chaque agriculteur de se développer et de réaliser un volume d’affaires plus important.

Les produits biologiques, surtout pour la nourriture, mais aussi pour les vêtements, sont actuellement très courants sur le marché, dans les magasins spécialisés, mais aussi dans la moyenne et grande distribution. Les produits biologiques ne sont plus, comme ils l’étaient autrefois, des produits de niche. Le taux de croissance sur les dernières 10 années, confirme cette évolution…

 Jetons un coup d’œil..!

Les chiffres en augmentation

  • Dans l’UE, la superficie en agriculture biologique a doublée de 6 millions d’ha en 2005 à 12,7 millions d’ha en 2015. Ceci représente plus ou moins 5,7% de la superficie totale d’agriculture dans l’UE.
  • En même temps, nous constatons cette même tendance dans le monde entier. Une croissance de 28,3 millions d’ha à 50,9 millions d’ha .
  • Le volume d’affaires des  produits biologiques augmente encore plus: Dans l’UE de 11,8 milliards d’euros à 30 milliards d’euros en 2015 (+150%). A échelle mondiale, on parle d’une augmentation du volume d’affaires de 23,6 milliards à 75,90 milliards (+221%) pour la même période.

La croissance continue

Nous présumons que cette tendance continuera aussi dans les prochaines décennies. Les pays qui n’ont pas tout de suite suivi cette tendance font un rattrapage.  On constate que le chiffre d’affaires du marché des produits biologiques croît beaucoup plus vite que la superficie agricole destinée à la production de ces produits. En 2014, le chiffre d’affaires des produits bio a augmenté de 7,4%, alors que la superficie pour l’agriculture n’a augmenté que de seulement 1,1%. Cette différence de croissance est compensé par:

  • Une production supérieure par unité de superficie par pays
  • Prix plus élevés
  • Importation  hors l’ UE: une croissance de plus de 11 %

Participer demain aux bénéfices?

Il se révèle, pour les agriculteurs biologiques européens, une énorme opportunité pour augmenter leur production et répondre de cette façon à la demande du marché.

Historiquement, le rendement de l’agriculture biologique est moins important que celui de l’agriculture conventionnelle. Mais ceci est en train de changer. Il y a des nouvelles technologies et développements qui renforcent l’évolution du secteur : par exemple, le contrôle de la population d’insectes avec l’aide de prédateurs naturels, l’agriculture de précision, une meilleure gestion du terrain,…

La différence avec l’agriculture traditionnelle devient toujours moins grande et il y a beaucoup plus de production par unité de superficie. De cette façon, nous ne devons pas sacrifier trop de terre pour la transformation en agriculture biologique.

Les produits locaux ont toujours un avantage

Le consommateur de produits biologiques est très sensible à l’émission de CO2 ( Transport pour acheminer les produits ). L’agriculteur biologique européen est certain que ses produits auront toujours la priorité à l’importation.  

Pour celui qui veut un changement: la disponibilité d’alternatives écologiques

Conjointement à l’agriculture biologique, il existe d’autres systèmes de production pour une approche écologique. L’agriculture biodynamique, l’agriculture intégrée et l’agriculture durable, … sont seulement quelques alternatives .

Elles ont tous un but commun :

  • Promouvoir une application efficace des matières premières
  • Poursuivre un impact minimal de l’agriculture sur notre environnement et les systèmes écologiques.
  • Donner la priorité à la durabilité de notre planète.
  • Préserver le respect pour l’humain – du travailleur au consommateur final.

Des chiffres et statistiques de ces méthodes spécifiques sont très fragmentés et ne sont pas très accessibles, mais il existe une tendance incontestable vers une production en agriculture plus durable et saine.

Agriculture durable comme seule perspective

En agriculture conventionnelle, on constate également une évolution vers une production  plus saine et écologique:

  • Les molécules dernièrement développées des produits phytosanitaires sont soumises à des prescriptions rigoureuses et l’utilisation de ces  produits est de plus en plus limitée.
  • Les taux des résidus admis sont beaucoup plus rigoureux.
  • La protection végétale alternative est dans certains cas économiquement plus intéressante que la protection phytosanitaire.
  • L’agriculture de précision a besoin de beaucoup moins de fertilisants, produits phytosanitaires et eau.  
  • On prête beaucoup plus d’attention à une bonne gestion du terrain et on utilise beaucoup plus des pratiques comme la fertilisation verte, le paillage etc. , car cela est économiquement plus opportun .

Toutes ces tendances sont nécessaires pour pouvoir produire une alimentation durable et plus saine pour notre population mondiale qui augmentera aussi dans les prochaines décennies.

Fertilisation foliaire: Un grand pas vers la durabilité

Une fertilisation efficace est un petit composant, mais extrêmement importante pour l’évolution vers une agriculture durable. La fertilisation de précision, une vision étendue sur la nutrition foliaire qui comporte tous les éléments.Pas seulement les éléments principaux dits macro-éléments (N-P-K), mais aussi les méso-éléments (Ca, Mg e S) et  les micro-éléments (B, Mo, Cu, Fe, Zn, Mn) sous forme chélatée dans un programme de nutrition complet, sont des outils importants de l’agriculteur pour sauvegarder sa production ; et ceci avec une réduction importante de ressources et matières premières (de 25 à 75%). Ces programmes de nutrition optimalisés réduisent aussi les contaminations du terrain et de ses eaux  souterraines et de surface.

Les programmes de nutrition élaborés par BMS MICRO-NUTRIENTS, sont une grande aide et représentent un grand pas dans la bonne direction.

Références:

FiBL (2017): Data on organic agriculture 2005-2015. The Organic-World.net website mainained by the Research Institute of Organic Agriculture (FiBL), Frick, Switzerland. Data available at http://www.organic-world.net/statistics/

http://www.ifoam-eu.org/

Consultez les résultats de nos essais

Blé tendre traité avec Azavis et Fosanit

Diminuer la quantité totale d’azote utilisée en substituant la baisse par un apport foliaire avec Azavis MnZn et Fosanit Cu.

Azavis MnZn sur maïs

Diminuer la quantité totale d’azote uréique utilisée en substituant la baisse par un apport foliaire avec Azavis MnZn.

Maïs: Azavis MnZn

Diminuer de 20% la quantité totale d'azote uréique utilisée, en substituant cette baisse par un apport foliaire avec Azavis MnZn.

Articles de notre BMS Académie

effect on corn
BMS Micro-nutrients a élaboré un concept de fertilisation par voie foliaire. Ces programmes nutritionnels contenant à la fois macros, méso et micro-éléments, ont prouvé leurs efficacités et leurs rentabilités sur de nombreuses cultures. En fonction de ces dernières, des programmes appropriés...